La loi Pinel ou comment investir dans l’immobilier locatif

Vous cherchez à investir ? Ce serait en effet pour vous l’occasion de vous constituer un patrimoine et, pourquoi pas, un complément de revenu, voire une façon de préserver l’avenir de vos proches. Investir dans l’immobilier est considéré par beaucoup de Français comme le meilleur moyen de placer efficacement son argent. Et comme l’Etat a mis en place des dispositifs de défiscalisation immobilière comme la loi Pinel, investir dans la pierre apparaît comme une excellente option.

Comment ça marche ?

investissement Pinel

La loi Pinel, du nom de l’ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel, encourage l’investissement locatif par des avantages fiscaux. Pour en profiter, le contribuable français doit devenir propriétaire d’un logement neuf bâti dans une zone sensible du territoire. C’est le cas par exemple dans les grandes villes françaises, à Paris et sa banlieue. Le propriétaire s’engage dès lors à louer son bien pour une période minimum de 6 ans. Sur cette période, il devra respecter des plafonds de montant de loyer et de ressources du locataire afin d’avoir le droit de demander sa réduction d’impôt.

Jusqu’à 63 000 € d’économie ?

C’est en effet le montant maximum de la réduction d’impôt à laquelle vous avez droit. L’avantage fiscal se calcule sur la durée de location, à savoir 6, 9 ou 12 ans, et en fonction du prix de revient du logement acquis en Pinel dans une limite de 300 000 € par an. Sur 12 ans, la réduction sera de 21 %. Donc, pour un montant maximum de 300 000 €, la réduction d’impôt sera de 63 000 €.

Si vous optez pour une durée plus courte, l’avantage fiscal sera moindre. Pour 6 ans, il sera de 12 %, soit 36 000 €. Et sur 9 ans, vous économiserez 18 % du prix de revient, soit 54 000 €. Ces réductions d’impôt s’additionnent aux loyers perçus, ce qui vous aidera à financer votre investissement en loi Pinel.